« La production de plants de pommes de terre dans les Hauts-de-France et en Normandie est une activité en pleine croissance », a souligné Jean-François Roussel, président du Comité Nord Plants de pommes de terre au cours de l’assemblée générale du comité le 26 janvier à Amiens.

« Les surfaces sont depuis quinze ans dans une belle dynamique, elles ont augmenté de 3,3 % en 2016 à 13 390 ha et devraient encore progresser en 2017 », ajoute-t-il. Et si les producteurs de plants sont dans l’ensemble, relativement satisfaits de leurs relations avec les entreprises collectrices qui leur confient des productions sous contrat, certains points peuvent être améliorés. C’est en tous cas, ce qui est ressorti de la table-ronde consacrée à ce sujet.

« La gestion des litiges est une question très importante »

« La gestion des litiges est une question très importante, remarque Bernard Fourdinier, producteur de plants à Verton, dans le Pas-de-Calais. Les chiffres d’affaires et marges brutes plants des agriculteurs stagnent depuis dix ans, alors que les litiges ont tendance à augmenter. »

 

« Lorsqu’un producteur de pommes de terre de consommation qui a des problèmes de production, se retourne contre son vendeur de plants, puis en cascade contre le producteur de plants, le risque financier pour nos exploitations est vraiment devenu trop lourd. Les exploitations productrices de plants n’ont plus la marge de manœuvre suffisante pour supporter un tel risque. »

 

Les soucis de jambes noires et de variétés plus fragiles à conduire qu’auparavant ont notamment été évoqués. Autre point abordé au cours du débat, celui des plants de ferme. « L’accord sur les plants de ferme renouvelé en 2016 au sein de l’interprofession, a eu peu d’incidences sur l’évolution dans un sens ou dans un autre, de leur utilisation par les producteurs de pommes de terre de consommation, constate Laurent Memeteau de Meijer France, qui suit le dossier pour les collecteurs. Il a seulement permis de connaître les surfaces concernées. »

 

 http://www.lafranceagricole.fr/actualites/plants-de-pommes-de-terre-les-litiges-un-risque-financier-trop-lourd-pour-les-producteurs-1,1,284158879.html